De MoniqueB
Ce texte appartient à l'auteur, la reproduction n'est pas autorisée
---

Le nom de ce jeune Turbiasque, Mort pour la France, ne figure pas sur le Monument commémoratif du village ???

Eugène Joseph Jules Augustin ANDREÏ

Caporal       111ème R.I. - 3e Cie

29ème D.I.   XVème C.A.

MORT POUR LA FRANCE 

le 20 août 1914

Bataille de Dieuze-Bidestroff, Lorraine annexée

Né le 3 mai 1890 à La Turbie(Alpes Maritimes) quartier du Carnier

Fils de Simon Jean, garde-jardin, né à Tallone (Corse) le 1er janvier 1849
et de MAROSELLI Marie Victoire, née à Novale (Corse) le 20 mai 1855

__________________________________________________________________

C'est à partir du 2 octobre 1911 qu'Eugène Andréï effectue ses classes au 111e R.I. de Toulon.
Nommé caporal le 4 octobre 1912, il passe dans la réserve de l'armée active le 8 novembre 1913.

"le 111ème ne connaît pas la peur

     il a bonnes jambes et surtout très bon coeur"

Dès l'annonce de la mobilisation générale, ce jeune réserviste, retrouve son régiment à Antibes.

Le dimanche 9 août, le 111e R.I. s'embarque pour rejoindre Diarville en Meurthe-et-Moselle.

Dès le 14 août, le régiment affronte le baptême du feu à Moncourt (Moselle) où il subit de lourdes pertes.

Les 19 et 20 août à Dieuze, le 111ème est en première ligne pour l'attaque de Bidestroff.

Le régiment est en partie décimé. C'est dans ce combat qu' Eugène ANDREÏ disparait.

             Il avait 24 ans...

Citation à titre posthume J.O. du 23 janvier 1923 :
"Caporal vaillant et plein d'entrain.
Tué à son poste de combat à Dieuze-Bidestroff le 20 août 1914.
Croix de guerre avec étoile de bronze".

Il n'a pas de sépulture connue.
-----

A lire : 2014 - Eugène Andréï n'est plus un oublié