De MoniqueB
Ce texte appartient à son auteur, la reproduction n'est pas autorisée

Gaston René GROLIER    ECL18JUIN1916_Grolier_photo                      

sous-lieutenant - 120ème R.A.L.                                                                  

20ème C.A.

MORT POUR LA FRANCE

le 8 avril 1916

Vignéville, Meuse

Né le 22 mars 1893 à Aspremont (06)

Fils de Baptiste Emmanuel et de ROUSSET Marie Léonie

 

En avril 1916, Gaston GROLIER, commande la 2ème batterie du 1er groupe de 105 du 120ème R.A.L.

Ses qualités ont été suffisamment remarquées pour qu'on lui propose le grade de sous- lieutenant, à titre temporaire.

Le 120ème R.A.L. a été crée au Camp d'Avord, le 1er décembre 1915, avec des éléments provenant principalement des 60ème, 39ème et 8ème régiment d'artillerie.

Le 26 février 1916, le groupe met en batterie dans la région de Verdun, à la ferme Lombut et la ferme de la Madeleine et appuie toutes les opérations du 20ème C.A. et du 1er C.A.  sur la rive droite et la rive gauche.

La moitié du matériel du groupe a été mise hors de service par les bombardements ennemis quand il s'établit le 7 avril au nord de Vignéville pour relever le 1er groupe du 116ème (tirs de barrage, contre-batterie)

Le 8 avril 1916, Gaston GROLIER, est tué à l'ennemi. Il est inhumé dans le cimetière militaire de Béthelainville.

             Il avait 23 ans !

Citation à l'ordre de l'Armée : Officier de grande valeur. Sa batterie ayant occupé pendant six semaines une position difficile, soumise très fréquemment à des bombardements violents d'obus de gros calibre, n'a cessé de montrer un courage, un calme, une méthode remarquable. A été tué en commandant le tir de sa batterie.


Presse locale :
Petit Niçois 27 avril 1916
                   
Eclaireur de Nice 18 juin 1916

Voir fiche complémentaire de Grolier Gaston